Lorsqu’on emménage dans un appartement, on s’attend à avoir une certaine tranquillité. Pourtant, les voisins un peu trop bruyants, il en existe un peu partout. Le bruit peut pourtant être dérangeant, surtout pour un étudiant. Quels sont alors les recours possibles pour ne plus être dérangé par un voisin qui fait trop de bruit??

Le trouble anormal de voisinage : de quoi s’agit-il exactement??

Entre le chien qui aboie à longueur de temps, la musique trop forte jusqu’à une heure du matin et les bruits de l’aspirateur trop tôt le matin, vous n’arrivez pas à avoir une vie tranquille dans votre appartement. Seulement, il est important de savoir ce que dit la loi avant d’aller se plaindre.

En effet, il y a les bruits courants que l’on peut tolérer comme les bruits de pas d’un enfant ou d’un objet qui tombe ou encore d’une chaise qui racle le sol. Par contre, les bruits intenses, intempestifs, répétitifs et qui se produisent pendant la nuit sont considérés comme des bruits anormaux pouvant déranger le voisinage.

La loi définit ainsi un bruit anormal lorsque celui-ci dépasse un certain volume sonore, qu’il soit répétitif ou se produisant de manière continue. Pour ne pas déranger vos voisins, évitez donc de jouer à des instruments de musique, de jour comme de nuit, sauf si votre appartement est équipé d’un dispositif d’absorption acoustique professionnelle et de sourdines.

Pour ce qui est du tapage nocturne, il est répréhensible de faire trop de bruit pouvant déranger le voisinage à partir de 22 h jusqu’à 7 heures du matin. Il peut s’agir notamment de travaux ménagers bruyants, de la musique trop forte ou encore de la forte résonance de l’eau lorsque vous prenez un bain pendant la nuit.

Que faire face à un voisin trop bruyant ?

Lorsque votre voisin ne cesse de déranger votre tranquillité, vous disposez de certaines alternatives. La première étant d’aller discuter calmement avec votre voisin pour qu’il comprenne que ses bruits vous dérangent. Si la discussion n’aboutit à rien de positif, il est toujours possible de faire appel au syndic de votre immeuble pour qu’il prenne les choses en main. En dernier recours, vous pouvez faire appel à la justice pour demander à votre voisin de cesser toute nuisance.

Pour ne pas arriver à cette finalité, vous pouvez aussi l’éviter. En effet, au moment de chercher votre nouvel appartement, pensez à faire appel à un professionnel de l’immobilier. Des agences immobilières trouveront l’appartement idéal, celui qui répond à toutes vos attentes. Avant de vous proposer un bien immobilier en particulier, ces agences enquêtent sur la relation de voisinage.

En fonction de vos besoins, elles sont en mesure de vous présenter des appartements aussi bien desservis par les transports en commun que se trouvant idéalement à proximité de toutes les commodités indispensables au quotidien. C’est la meilleure alternative pour se loger dans un endroit tranquille et avec de bons voisins, eux aussi, sensibles aux bruits diurnes et aux tapages nocturnes.

A lire sur le même sujet :