Vous avez déposé votre candidature pour un emploi ? Vous attendez un entretien par téléphone ? Après l’étude du CV, les recruteurs misent de plus en plus sur l’entretien téléphonique pour affiner leur sélection. Mieux vaut donc faire bonne impression. Suivez nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

À quoi sert l’entretien téléphonique ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il vous faut dans un premier temps comprendre l’importance de l’entretien par téléphone. Seconde phase du recrutement, ce type d’entretien permet de fixer un entretien physique. À travers cet échange téléphonique, les recruteurs peuvent déjà se faire une opinion de vous et entamer, ou non, la troisième étape du recrutement.

L’entretien téléphonique permet également d’obtenir des informations complémentaires : disponibilité, mobilité, contrat recherché… Si vous avez mentionné une expérience professionnelle dans votre CV, les recruteurs peuvent, par exemple, demander plus de détails sur vos missions.

L’échange peut durer entre 10 et 30 minutes selon le profil du candidat et les informations dont les recruteurs ont besoin avant de trancher.

Comment bien préparer son entretien ?

Préparez-vous en amont

Impossible de déterminer à l’avance quand les recruteurs vont vous contacter. Autant donc, dès maintenant, prévoir un répondeur professionnel. Gardez toujours à portée de main votre CV et les informations importantes sur chaque poste ou entreprise pour lesquels vous avez postulé. Il vous sera ainsi plus facile d’entamer la conversation le moment venu.

Que ce soit pour un stage ou un emploi à mi-temps, vous devez vous exercer comme pour un entretien physique. Toujours en fonction du poste ou de l’entreprise, faites une petite liste des questions qui pourront être posées lors de l’entretien : pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ? Pourquoi avez-vous déposé votre candidature pour le poste ? Quelles sont vos prétentions salariales ?

Lire aussi  Étudier à Montpellier : quelles aides au logement disponibles ?

Ne décrochez pas immédiatement votre téléphone

Effectivement, ne vous jetez pas sur votre téléphone si un recruteur vous appelle. Attendez que ce dernier vous laisse un message vocal avant de le rappeler. Vous aurez ainsi suffisamment de temps pour vous préparer.

Choisissez ensuite le bon moment pour passer l’entretien. Rappelez le recruteur dans les plus brefs délais, au plus tard le lendemain, afin de confirmer votre disponibilité, mais surtout votre motivation.

Choisissez le bon endroit

Avant de rappeler un recruteur, choisissez un endroit tranquille afin de rester concentré tout au long de l’entretien. Passez l’entretien téléphonique chez vous, par exemple, et assurez-vous que votre batterie soit bien pleine. Vérifiez également la qualité du réseau.

Soignez votre conclusion

Ne négligez pas le mot de la fin si vous souhaitez faire bonne impression jusqu’au bout. Remerciez le recruteur et n’hésitez pas, d’autre part, à poser à votre tour des questions. Renseignez-vous sur l’offre et ses missions, l’entreprise et ses objectifs, les budgets accordés…

N’oubliez pas également de demander l’avis des recruteurs sur l’entretien téléphonique, si ce dernier a été clair. Informez-vous également sur les prochaines phases du processus de recrutement.

Bien qu’étant particulièrement stressant, l’entretien téléphonique ne doit pas vous figer. Voyez cet entretien comme un premier échange. Soyez à l’écoute, prenez un ton convaincant en parlant moins vite et en variant le volume de votre voix.

A lire sur le même sujet :