De nombreux étudiants oscillent entre liberté et rigueur, assistance et indépendance. La classe préparatoire et l’université ont chacune des spécificités qu’il convient d’examiner à la loupe pour ne pas se tromper, car le choix doit dépendre de son profil et de son objectif. 

Les différences entre classe prépa et université

Certains étudiants ont compris l’importance de suivre une formation diplômante répondant aux besoins du marché du travail, tandis que d’autres souhaitent avoir une vie associative remplie et disposer d’un réseau solide d’anciens actifs.

L’université offre l’un, alors que la classe prépa propose l’autre. En intégrant une université immédiatement après le bac, l’étudiant entame la licence, une formation qui se fait en trois années, donne des crédits européens (ECTS), et permet d’obtenir un diplôme de niveau bac+3.

L’étudiant qui entre à l’université a la possibilité de s’investir dans la vie étudiante. L’encadrement est libre, et il jouira d’une grande autonomie. Cependant, ce type d’établissement est de plus en plus sélectif, et les professeurs sont également des chercheurs avec un sujet de spécialité. Les cours se tiennent en amphithéâtre, et il existe des systèmes de passerelles entre les différents cursus, ce qui permet d’en changer facilement. Quant aux examens, ils ont lieu à la fin de chaque semestre.

La classe préparatoire est, quant à elle, une formation qu’on peut suivre dans un lycée. Elle prépare les élèves aux concours des grandes écoles, notamment l’Ecole normale supérieure (ENS), qui est quasiment le passage obligé par lequel tous les étudiants doivent passer. Cependant, il est possible de suivre de passer plusieurs concours selon ses envies, entre autres ceux des écoles de journalisme ou de commerce.

On acquiert dans une classe préparatoire des méthodes de travail rigoureuses et souvent efficaces. L’encadrement est plus strict, l’emploi du temps plus chargé, et il est demandé aux étudiants beaucoup de travail personnel. Essentiellement théoriques, l’enseignement et la formation sont qualifiés par les experts d’excellents, et la sélection se fait sur examen de dossier scolaire et motivation en post-bac. Des contrôles se tiennent régulièrement, et une semaine de concours blancs a lieu chaque semestre.

Un choix à faire selon son profil et son objectif

L’université convient aux étudiants qui souhaitent étudier à l’étranger, ce qui n’est pas possible avec la classe préparatoire. Et pour cause, il n’y a pas de système équivalent. L’université permet aussi de bénéficier des avantages des partenariats comme Erasmus.

Ainsi, les étudiants ont la possibilité de partir à l’étranger pour revenir plus tard pour poursuivre leurs parcours. On peut y rester pour un semestre ou une année, mais on peut également y effectuer un cursus en entier.

L‘université permet aussi de se spécialiser dans un domaine particulier, et le nombre de filières permet aux étudiants de choisir des cours auxquels ils seront affiliés. Dans le cas où on a un objectif précis à atteindre, on peut passer une licence pour pouvoir exercer plus tard dans ce domaine et se spécialiser.

La classe prépa, en revanche, permet de rester dans le cadre du lycée, avec des petits effectifs et des matières plus approfondies. Cette option convient à ceux qui n’ont pas encore de carrière envisagée et qui préfèrent prendre le temps de réfléchir. La formation est générale, et toutes les matières sont abordées de la même manière.

Trouver une résidence étudiante sur Montpellier