Les passerelles permettent aux étudiants de poursuivre leurs études dans un autre cursus sans forcément perdre une ou plusieurs années. Elles varient en fonction des établissements, des étudiants et des parcours. Quelles sont les options disponibles pour se réorienter grâce à elles ?

Les passerelles après une première année d’études

Il est possible de changer de voie après avoir effectué une année après le bac. En effet, de multiples passerelles sont accessibles, et les chances de s’en sortir sont encore énormes. Après une première année commune aux études de santé (PACES) par exemple, une filière qui enregistre 85% d’échec à ce niveau, on peut se réorienter vers une autre filière de la santé, notamment dans les formations aux métiers du paramédical : kinésithérapie, ostéopathie, ergothérapie, manipulateur radio, psychométricien, pédicure-podologie… On peut également se tourner vers un DUT en biologie ou physique. Pour passer directement en deuxième année dans ces filières, il faut avoir obtenu la moyenne en première année de PACES.

Près de la moitié des étudiants en fac échouent dès leur première année de licence. Si certains font une année supplémentaire, d’autres quittent définitivement cette voie. Ces derniers peuvent s’inscrire à des formations qui sont dans le prolongement du lycée, notamment les BTS et les DUT ainsi qu’à celles proposées dans les écoles spécialisées. Il est à noter qu’il est également possible de changer de filière dès la fin du premier semestre.

Après le bac, on peut entrer dans une école de commerce en Bachelor ou entamer une formation de cinq ans. Si on veut changer d’école après la première année, on peut passer par une passerelle dans une autre école ou à l’université. Attention, certaines universités acceptent les étudiants directement en deuxième année, tandis que d’autres les obligent à redoubler. Pour réussir sa passerelle, il faut avoir obtenu de bons résultats en première année et bien expliquer son projet professionnel au jury.

Les passerelles après deux années d’études

Les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études après un BTS ou un DUT continuent en général vers une troisième année de licence à l’université ou un bachelor en école privée. Il est également possible de tenter les concours d’entrée dans une école d’ingénieurs ou une école de commerce via des admissions parallèles. Afin d’obtenir une équivalence, il sera nécessaire de présenter un dossier solide et d’avoir obtenu une mention.

Les passerelles existent également après deux années à l’université même si elles ne sont pas très nombreuses. On peut intégrer une autre licence pour entrer directement en troisième année, par exemple de la communication vers les sciences politiques. Même chose après deux années d’école de commerce, d’école d’ingénieurs ou de classe prépa : on peut faire une troisième année de bachelor.

Les passerelles au-delà de trois années d’études


Les choix sont nombreux après un diplôme de niveau bac+3. L’étudiant va s’orienter vers des formations qui donneront un niveau bac+5. Après une licence, tout est quasiment possible. En fonction de la licence qu’on aura obtenu, il existe différentes possibilités. On peut continuer vers un master à l’université, intégrer une école de commerce ou une école d’ingénieurs par le biais des admissions parallèles. Il sera alors nécessaire, pour la plupart du temps, de passer un concours ainsi que des épreuves orales ou écrites.

Selon son cursus, on pourra aussi passer les concours pour intégrer un Institut d’études politiques (IEP) qui recrutent à bac+3. Enfin, l’école privée est aussi une option : informatique, journalisme, communication, mode… En effet, nombreux établissements proposent des masters dans ces domaines. C’est un excellent moyen de se spécialiser afin d’entrer de plein pied dans le monde du travail.

Si l’étudiant a obtenu un Bachelor en école de commerce, les passerelles existent également. Par exemple, après un Bachelor en informatique, on pourra obtenir une équivalence pour intégrer un master informatique à l’université ou en école d’ingénieurs spécialisée. Après un Bachelor en commerce ou en marketing, on pourra intégrer plusieurs masters universitaires ou tenter les concours pour entrer en IEP ou intégrer Science Po Paris.