Le prêt étudiant peut être d’un grand secours surtout si vos ressources sont irrégulières ou insuffisantes pour vos dépenses mensuelles et quotidiennes durant votre année universitaire (loyer, frais de transport, courses, etc.). Vous souhaitez en bénéficier ? Retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin sur le prêt étudiant à travers cet article.

Pourquoi demander un prêt étudiant ?

Le prêt étudiant ne se limite pas au financement de votre inscription et vos études. Il peut amortir vos dépenses liées à l’achat d’un matériel comme un ordinateur, ou réduire les dépenses de la vie courante.

Effectivement, entrant dans la catégorie de crédit personnel, le prêt étudiant n’exige pas une justification sur l’utilisation des fonds alloués. On parle d’un crédit sans justificatif. L’argent peut donc être utilisé pour les dépenses courantes, le logement, l’achat de fournitures et matériels, etc.

Ce crédit à la consommation accordé par les banques a aussi l’avantage d’être un prêt à remboursement différé. L’étudiant peut commencer à rembourser son emprunt dès qu’il finit ses études et entre dans la vie active. La durée du remboursement va, quant à elle, de 2 à 10 ans. Celui-ci peut se faire en une fois ou progressivement.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Pour profiter des avantages du prêt étudiant, vous devez dans un premier temps être majeur (entre 18 et 28 ans) et avoir la nationalité française. Si vous avez atteint la trentaine, certains établissements bancaires peuvent vous accorder un crédit étudiant.

Vous avez toutefois besoin de prouver votre statut d’étudiant en présentant une attestation d’inscription dans un établissement supérieur, une carte d’identité d’étudiant ou un certificat de scolarité.

Lire aussi  2019-2020 : découvrez les salons étudiants qui auront lieu à Montpellier

Une caution est également indispensable pour obtenir ce crédit à la consommation. Vous pouvez utiliser celle de vos parents, d’un ami ou d’un proche, par exemple. Le prêt étudiant peut également être garanti par l’État qui prendra le relais lorsque l’emprunteur est dans l’incapacité de rembourser son crédit.

Montant, taux, remboursement : quelles sont les conditions ?

Le montant dépend de l’établissement bancaire. Celui-ci peut varier entre 800 et 50 000 euros. Afin de déterminer ce montant, la banque s’appuie sur divers critères comme la durée de vos études, l’établissement où vous êtes inscrit, mais également vos possibilités de remboursement.

Comme pour les prêts à la consommation, le taux concernant le prêt étudiant varie également d’une banque à l’autre, mais reste particulièrement attractif. Celui-ci ne doit cependant pas dépasser le taux d’usure.

Le remboursement, pouvant être différé, peut être réalisé de deux manières :

  • Partiellement : les intérêts et la cotisation d’assurance sont remboursés chaque mois
  • Totalement : seule la cotisation d’assurance est payée tous les mois.

Comment choisir l’établissement bancaire ?

Pour obtenir son prêt étudiant, il faut également choisir la banque proposant un meilleur taux de remboursement. Prenez donc le temps de comparer les offres en prêtant davantage attention au Taux annuel effectif global (TAEG). Ce dernier, exprimé en pourcentage, permet d’évaluer le coût total du crédit.

Attachez également une attention particulière aux modalités de paiement. La durée, les mensualités, les pénalités…, assurez-vous que l’offre que vous avez choisie soit la plus compatible avec vos capacités de remboursement.

A lire sur le même sujet :