Un nouveau conservatoire pouvant accueillir 2 200 élèves va être édifié à Montpellier. Les travaux de construction ont débuté cet été et le délai d’achèvement est prévu pour 2020. Découvrons les spécificités de ce nouvel édifice qui fera la fierté de la Métropole.

L’intérêt du projet de construction du nouveau conservatoire de Montpellier

Le nouveau conservatoire de Montpellier sera construit dans le but de proposer une infrastructure adaptée au nombre des résidents, en constante augmentation. On pourra y dispenser des cours et des pratiques artistiques dans les meilleures conditions d’apprentissage. De nouvelles activités y seront développées comme la création d’un département théâtre et art dramatique.

Ce nouvel espace culturel pourra accueillir de nouvelles disciplines telles que la danse, la musique ancienne, le jazz, ou encore les musiques contemporaines amplifiées. De plus, ce nouveau conservatoire permettra de repérer facilement les élèves les plus talentueux, ceux qui pourraient devenir de futurs artistes professionnels.

Ce projet donnera l’occasion aux étudiants de décrocher un diplôme d’études musicales, chorégraphique ou théâtral. Le nouveau conservatoire pourra également se positionner en tant que pôle à part entière d’enseignement supérieur. Ainsi, cet édifice s’ouvrira à un nouveau public et pourra accueillir de nouveaux élèves à l’échelle nationale.

Les caractéristiques du nouveau conservatoire de Montpellier

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le nouveau conservatoire disposera de nombreux espaces, à savoir 13 salles de formation musicale, 57 salles d’enseignement, 10 salles de pratiques collectives, 7 studios de danse. Un studio sera destiné à l’éveil corporel, 2 plateaux d’orchestre de 80 places et un auditorium de 400 places permettront d’assister à des prestations réalisées par les élèves. Le conservatoire sera également doté de terrasses végétalismes, de patios ainsi que de jardins suspendus destinés à agrémenter l’établissement.

Le financement du projet de construction du nouveau conservatoire

C’est le cabinet Architecture-Studio qui s’est vu confier ce projet. La construction de ce nouveau conservatoire coûtera environ 40 millions d’euros, dont le premier bailleur est évidemment la Métropole de Montpellier. Elle est soutenue par la Région avec une participation de 2,4 millions d’euros dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER).

Le bâtiment sera érigé sur l’emplacement de l’ancienne maternité Grasset dans le quartier Boutonnet. Quant au conservatoire actuel qui se trouve dans le quartier Sainte-Anne, il sera réhabilité en maison de quartier de l’hypercentre et en un nouveau poste de police municipale.