Rencontrant une croissance démographique continue et rapide depuis quelques années, la ville de Montpellier fait actuellement partie des villes de France avec plus de 250 000 habitants, selon l’INSEE en 2018. Avec une population étudiante ne cessant de croître, Montpellier côtoie les trois grandes villes étudiantes de France. 

S’ajoute à sa population grandissante et plutôt active l’augmentation des moyens de déplacement (voiture, scooter, vélo, transports en commun…). Pour faciliter le quotidien de ses habitants et parce qu’elle mise sur une politique écologique, la municipalité de Montpellier a décidé d’adopter un nouveau plan de mobilité, lancé en septembre 2020. Ce nouveau plan permet aux étudiants de louer un appartement à Montpellier tous en étant éloignés du centre-ville.

Voyager gratuitement chaque week-end

C’est en septembre 2020 qu’est lancée la première phase du plan de mobilité. Il s’agit du Pass week-end gratuit offrant des accès gratuits aux habitants de la Métropole souhaitant se déplacer en bus ou en tramways chaque week-end.

Munis de leur Pass week-end gratuit TaM, ces derniers peuvent voyager gratuitement du samedi (à minuit) jusqu’au dimanche (à 23h59). Une décision prise en urgence « face au réchauffement climatique et à la congestion automobile », selon le maire de Montpellier, Michaël Delafosse.

Pour obtenir le Pass Week-end Tam, consultez l’application M’Ticket TaM. Vos déplacements sont facilités le week-end, l’enregistrement également. Celui-ci se fait directement depuis l’application. Vous devez simplement fournir une photo, votre pièce d’identité et un justificatif de domicile. L’enregistrement est complètement dématérialisé.

Vous n’avez pas de smartphone pour télécharger l’application ? Si vous êtes détenteur d’une carte TaM, vous pouvez suivre les démarches en ligne (depuis le site officiel) ou vous rendre dans les Espaces Mobilité TaM. Vous recevrez un courrier de confirmation sous 48 heures et votre Pass week-end gratuit sous forme de QR Code.

Lire aussi  Financer ses études : quelles solutions ?

Un projet sur la bonne voie

Cette stratégie de transport faite sur mesure semble effectivement faire ses preuves. Notons qu’une hausse de l’usage du réseau tram et du dispositif de vélo en libre-service a déjà été constatée en 2017. En rendant l’accès aux transports en commun gratuits tous les week-ends, la municipalité :

  • S’engage dans une transition écologique destinée à réduire les émissions de gaz carbonique. Selon la déléguée aux transports à Montpellier, Julie Frêche, plus de 50 % des déplacements ne dépassent pas les 3 km. Pour réduire l’usage de la voiture, des déplacements doux sont davantage sollicités (trottinettes, vélo, etc.).
  • Améliore le pouvoir d’achat des familles en réduisant leurs dépenses liées aux déplacements.
  • Favorise le développement économique du territoire en encourageant le commerce de proximité, notamment celui du centre-ville.
  • Maîtrise la redistribution de l’impôt des résidents de la Métropole payant leur transport en trois fois.

Bien accueillie par la population, cette nouvelle stratégie de transport entame sa seconde phase en septembre 2021 avec la sortie des Pass -18 et Pass +65 ans. Cette seconde étape permet aux jeunes de moins de 18 ans et aux personnes de plus de 65 ans de se déplacer gratuitement à bord des bus et tramways du réseau TaM du lundi au dimanche. L’objectif final de cette démarche : transports en commun gratuits 7 jours/7 pour tous à la fin de l’année 2023. Ces actions devraient également favoriser les investissements en résidences estudiantines sur la ville de Montpellier

A lire sur le même sujet :