Les fiches de révisions sont incontournables pour la préparation d’un examen. Mais pour être efficaces, elles doivent être bien construites. Ces règles d’or vous aideront certainement à optimiser les vôtres en termes de contenu, organisation et présentation.

Anticiper ses révisions et compléter ses fiches

Vous conviendrez que ce n’est pas à deux semaines du début des épreuves que l’on commence à faire ses fiches de révisions. Le mieux, c’est donc de vous y atteler au fur et à mesure tout au long de l’année, avec un rythme bien calé, par exemple à chaque fin de mois où quand vous avez terminé un chapitre. Vous gagnerez du temps et économiserez de l’énergie, et surtout, vous pourrez utiliser vos fiches pour vos contrôles périodiques.

Vous vous demandez peut-être si vous ferez mieux d’utiliser des fiches déjà faites au lieu de perdre du temps à en faire. Votre interrogation est légitime dans la mesure où l’on peut trouver sur Internet des fiches de révision prêtes à l’emploi et des ouvrages spécialisées en référence. Les deux solutions sont valables, mais pour les fiches déjà faites, il est impératif de se les approprier et de vérifier qu’elles correspondent bien au programme. Par ailleurs, elles peuvent être complémentaires, car les professeurs n’ont pas toujours le temps d’explorer le programme en profondeur, et vous devez compléter vos informations à l’aide d’autres sources. C’est particulièrement vrai pour des matières comme l’histoire, la géographie, la philosophie ou l’économie.

Cependant, il est conseillé de faire les fiches de révision soi-même pour plus d’efficacité. Cela facilitera la compréhension et la lecture, et en rédigeant vous-même vos fiches, vous apprendrez plus rapidement. Vous vous approprierez ainsi vous-même vos cours.

Etablir un plan et synthétiser au lieu de recopier

Une bonne fiche de révision doit permettre de visualiser en un seul coup d’œil la structure d’un cours et les principaux éléments qui le constituent. C’est la raison pour laquelle le plan d’une fiche est d’une importance capitale. De préférence, adoptez une même architecture pour une meilleure mémorisation. D’ailleurs, rien qu’avec le plan, vous pouvez retenir l’essentiel. N’hésitez pas à mettre des chapitres, parties, sous-parties et sous-sous-parties et à faire des listes à puces. Portez une attention particulière sur les intitulés de vos titres afin de comprendre immédiatement de quoi il s’agit.

Gardez en tête que faire une fiche de révision ne consiste pas à reprendre intégralement le cours ou une partie, à moins qu’il ne s’agisse de citations. Il faut donc prendre le temps de résumer avec ses propres mots. Mais cela sous-entend qu’on a bien compris le cours et qu’on peut en dégager la problématique et les points saillants de chaque partie. Les phrases doivent être correctement construites, de préférence avec des mots-clés.

Personnaliser ses fiches

De nombreux outils de personnalisation sont disponibles pour rendre vos fiches de révision attrayantes et efficaces. Utilisez donc à bon escient les codes couleur, les polices d’écriture, les puces et les surlignages. Vous remarquerez que vous aurez plus envie de sortir vos fiches et de les lire si elles sont attrayantes. Attention cependant à ne pas abuser des couleurs, ce qui risque de transformer vos fiches en guirlandes de Noël, car les repères visuels doivent avant tout orienter votre regard et aider votre cerveau à bien mémoriser les informations.