En France, le prix du logement varie en fonction de la région, de la ville, mais aussi en fonction des différents arrondissements et sous-divisions de ces mêmes villes.

Difficile alors de s’y repérer lorsque l’on s’installe dans une ville que l’on découvre.Outre le facteur géographique, il y a d’autres paramètres qui auront une influence sur votre budget logement.

Voyons comment organiser ses recherches, car une bonne étude de marché est toujours la base une installation réussie !

Quelle zone pour votre logement étudiant ?

Dans un premier temps, vous devez obtenir un maximum d’information : sur la géographie générale de la ville, sur le prix du logement et d’autres propriétés de chaque quartier.

Cette première recherche vous aidera à identifier les zones que votre budget vous rendra accessibles et de filtrer selon les critères que vous jugez les plus importants.

Montpellier est sans surprise la ville la plus chère de sa région et l’une des villes étudiantes les plus appréciées de France en tant que septième pôle universitaire du pays.

Voici quelques chiffres qui vous aideront à vous faire une idée de la situation : pour un studio à Montpellier de 24 mètres carrés, un étudiant devra prévoir en moyenne 478 € par mois alors qu’un étudiant de Brest se logera pour 327 €/mois.Les prix restent avantageux par rapport aux prix (moyen) des studios pour des villes telles que Lyon (526 €), ou encore Paris (830 €).

Quel type de logement choisir ?

En fonction de votre budget logement, de vos exigences et de vos habitudes, vous allez opter pour un type de logement plutôt qu’un autre.

Lire aussi  7 habitudes saines qui vont m'aider dans mes études

À Montpellier, 24% des étudiants privilégient la colocation, car elle permet en associant son budget à celui d’autres personnes, de profiter de pièces communes assez spacieuses en général et favorise la convivialité.

Représentant près qu’un quart des logements étudiants, la colocation est très prisée et un étudiant dépensera en moyenne plus d’argent pour une chambre en colocation (402€) que pour une chambre indépendante (377€) qui est une solution souvent plus économique et privilégiant l’intimité, mais avec moins d’espace.

Les chambres en résidence étudiante sont aussi un très bon choix pour les étudiants qui s’installent à Montpellier, bien qu’un peu moins économique en moyenne qu’un studio , ces résidences souvent idéalement situées entre les universités, elles facilitent l’intégration et la vie en communauté en facilitant l’accès à certains organismes ou associations étudiantes.

Elles sont aussi généralement très bien équipées et proposent de nombreux services associés.

Vous l’aurez compris, profitez de la multitude d’informations que vous pouvez consulter en ligne ou par téléphone afin d’avoir une idée précise du logement qu’il vous faut, bonnes recherches!

A lire sur le même sujet :