Parfois dans la vie d’un étudiant , on a beau passer des heures sur un module, rien ne rentre!
Assister aux cours est une chose, mais retenir toute l’information en est une autre.

Voilà pourquoi dans certains cas des révisions inefficaces peuvent se transformer en véritable cauchemar , surtout lorsque l’on se rend compte à la dernière minute que l’on aura probablement “jamais le temps de mémoriser tout ça” !

Et si au contraire vous l’aviez ce temps? Et si le problème venait en fait de la gestion de ce même temps? Le cerveau est un organe complexe et capricieux qui a parfois besoin d’un petit coup de pouce extérieur pour arriver à débloquer des situations qui tournent en rond.

Vous l’aurez compris chers étudiants, nous nous apprêtons à pimenter vos révisions avec quelques conseils et astuces pour apprendre ses cours de manière plus efficace et parvenir à développer sa mémoire.

Connaître son cerveau

Votre cerveau est une formidable machine à stocker de l’information, pour ce faire il va établir une hiérarchie de vos différents souvenirs et les classer en fonction de leur importance.

Le cerveau considère comme important et donc retient mieux ce qu’il voit souvent, il aime faire des connexions entres les différents signaux qu’il reçoit, de cette manière les informations sont liées entre elles et mènent les unes vers les autres, ce qui facilite la restitution des connaissances.

Il retient aussi très bien ce qui est chargé en émotions, plus le sentiment ou la sensation associée au souvenir est intense plus on s’en souviendra.

Ce qui explique pourquoi les traumatismes , qui par définition sont riches en émotions, peuvent hanter notre mémoire tout au long de notre vie.

Lire aussi  10 visites et activités gratuites sur Montpellier

C’est aussi la raison pour laquelle vous allez mieux vous souvenir de votre film préféré que de vos cours de chimie, car ce que vous ressentez pour le scénario est bien plus fort que l’amour que vous portez à vos calculs!

Associer les informations

Les deux concepts précédents sont au coeur de la méthode d’association, en effet, il va vous falloir créer un lien entre l’information que vous souhaitez mémoriser, peu stimulante pour votre cerveau, et une autre si possible à laquelle vous faites souvent référence et qui vous renvoie à une émotion forte.

Par exemple, le 10 avril 1866, correspond à la date de fondation de L’ASPCA ( la société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux), vous devez donc mémoriser la date du 10/04/66

En fouillant un peu dans vos souvenirs préférés, (souvent situés en enfance), vous vous souvenez que lorsque votre petite soeur, née en avril (correspondant au mois), a eu 10 ans (au jour), vos parents lui ont offert un chiot (au thème)… un moment agréable que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Félicitations vous venez d’effectuer une mémorisation par association, à noter que c’est un processus que votre cerveau utilise de lui-même pour s’organiser , votre travail est de réussir à activer ce mécanisme…Lancez-vous!

La technique de l’acronyme

Nombre d’entre vous ont probablement déjà dû faire face à l’incontournable SWOT.

En effet dans le cadre d’une étude de marché il arrive parfois de devoir évaluer un groupe ou une entreprise selon quatres critères. A savoir : ses forces (strengths), ses faiblesses (weakness), les opportunités (opportunities) qu’elle pourrait exploiter et les menaces (threats) contre lesquelles elle doit se prémunir.

Lire aussi  Prépa vs Université : quoi choisir ?

Plutôt que de devoir retenir l’intitulé exact de chaque critère qu’il faut analyser pour réaliser l’étude en question.

On a choisi de la baptiser SWOT, un mot court, composé de la première lettre de chacun des critères d’analyse, de surcroît facile à retenir et à prononcer grâce au choix de l’ordre des lettres. Autrement dit, avec la technique de l’acronyme vous allez pouvoir créer des condensés d’information que votre cerveau saura décoder le moment venu pour obtenir l’accès à la totalité du concept mémorisé.

L’hygiène de vie et la mémoire

Une bonne hygiène de vie contribuera à la mémorisation efficace de vos cours, effectuer des nuits de sommeil complètes sur le long terme aidera le cerveau s’approprier l’information, car l’assimilation d’une information se fait en plusieurs fois et en partie au cours du sommeil.

Voilà pourquoi il est aussi conseillé, dans la mesure du possible, d’espacer les ateliers révisions pour consolider ses acquis entre chaque séance.

Et enfin, certains aliments seront vos alliés dans vos études, notamment certaines céréales,un grand nombre de poissons et de légumes contiennent des nutriments capables de booster vos facultés mnésiques.

Ce fut un plaisir pour nous de partager ces conseils avec vous et nous espérons avoir su réveiller le major de promo qui sommeil en vous, Proby est à l’écoute. Partagez nous vos projets !

Bonne chance à tous pour la suite de vos études !

A lire sur le même sujet :