Bien qu’estimé trop cher au début du mandat du maire de Montpellier Philippe Saurel, le projet de la ligne 5 du tramway a finalement été validé et passera tout près des universités, route de Mende. Les travaux commenceront avant 2020 avant la fin du mandat du maire.

Le projet de la construction de la ligne 5 du tramway a été discuté au cours d’une interview publique du président de la Métropole de Montpellier Philippe Saurel. Il explique dans ses propos quelques détails sur la réalisation de ce projet de grande envergure.

Zoom sur le projet de la ligne 5

La ligne 5 du tramway sera effectivement construite, mais petit à petit. Le Conseil de la Métropole a approuvé à l’unanimité la remise en route de ce projet mis en suspens depuis l’élection du maire Philippe Saurel. C’est lors de cette délibération que le déroulement des travaux envisagés a été détaillé. Pour cela, il a été nécessaire de solliciter divers partenaires financeurs. Ainsi, la réalisation de ce projet requiert la confirmation de l’État d’une subvention de 31,4 millions d’euros, et l’engagement de la Région et du Département de l’Hérault à participer au financement.

Mises à part les discussions sur la préservation du parc Montcalm qui ont justifié la suspension du projet, c’est principalement le financement qui pèse aujourd’hui sur son exécution. En effet, la somme globale de sa réalisation tourne autour de 400 millions d’euros. Par ailleurs, le maire de Montpellier a précisé qu’il faudra « lisser les dépenses » et que la ligne 5 se fera par petits tronçons pour une inauguration d’ici à 2025.

Un projet encore à l’étude

Le dossier du projet de la ligne 5 doit être encore travaillé. Il faudra réaliser des études beaucoup plus poussées sur la partie nord du tracé de la ligne 5, c’est-à-dire entre Saint-Denis dans l’Écusson et Clapiers. Par ailleurs, le maire souhaite modifier le plan d’urbanisme afin de densifier cette zone et gérer les négociations foncières.

En outre, les discussions sur la modification du DUP ou déclaration d’utilité publique pour que la ligne 5 ne passe pas par le parc Montcalm ont eu lieu à la fin de l’année. L’ancien tracé prévoyait en effet de supprimer 5 hectares du parc et d’abattre 700 arbres. La nouvelle ligne de tramway passerait donc au nord du parc pour les deux variantes qui ont été retenues.

Un grand parking d’échange sera aménagé au nord de Montpellier. Ce parking pourra accueillir les 75 000 véhicules qui entrent quotidiennement dans la métropole par ce secteur.