Alors que la plupart des villes sur le territoire français connaissent une augmentation en moyenne de leurs loyers, Montpellier tire son épingle du jeu avec une évolution quasiment stable.

La ville située en région Occitanie embrasse la mer Méditerranée et le large choix de plages qu’elle offre la rend très attrayante. De ce fait, bon nombre de personnes tentent de rechercher une location aux environs de Montpellier, que ce soit pour des vacances de courte durée ou pour un logement étudiant.

Les potentialités immobilières de Montpellier

D’après les dernières analyses des notaires et des agences immobilières, 60% des personnes qui habitent le département de l’Hérault ont déjà fait une recherche de location sur Montpellier.

Selon ces études immobilières, le loyer d’un logement moyen à Montpellier est estimé à 520 euros pour un appartement T1 de 30 mètres carrés. Ce tarif a diminué de 3 euros en l’espace de 3 ans alors que les autres départements comme l’Île-de-France affichent une augmentation de 46%.

Montpellier possède donc un grand avantage dans le secteur immobilier. Les statistiques montrent que les tarifs de location sont encore stables et n’évoluent que très peu comparés à d’autres villes de France.

Par ailleurs, si on la compare aux grandes villes, Montpellier dispose d’une large marge du côté des loyers. La surface du logement à louer est estimée à 14 euros par mètre carré, alors que pour les autres grandes villes, les tarifs sont compris entre 15 et 20 €/m², voir plus.  La ville de Paris et plus largement l’Ile-de-France ont les loyers les plus chers avec un prix au mètre carré supérieur à 20 €.

Les avantages de louer un appartement à Montpellier

Depuis quelque temps, les statistiques montrent une hausse généralisée du prix des loyers dans le secteur immobilier dans toutes les grandes villes de France sauf pour Toulouse et Montpellier.

Les loyers concernant Montpellier sont en moyenne plus élevés qu’à Toulouse avec un loyer moyen de 595 euros contre 564 euros pour la ville rose. Cependant, elle n’a pas observé d’augmentation depuis au moins trois ans. Au contraire, la ville a observé une baisse de la valeur moyenne de ses loyers.