Investir dans la location immobilière promet une rentabilité optimale, surtout dans une ville étudiante. Mais, c’est souvent difficile de choisir entre un investissement locatif dans le neuf et l’ancien. Examinez donc les avantages de chacun, puis à vous de choisir l’alternative que vous jugez être la mieux adaptée à votre objectif et à votre situation, après avoir lu cet article.

 

Les avantages d’investir dans le neuf

 

L’investissement locatif dans le neuf restera une valeur sûre pour rentabiliser votre financement. C’est la meilleure option pour traquer des biens en bon état, notamment au niveau du confort. Une maison neuve est certainement conforme aux normes de sécurité et à la réglementation énergétique en vigueur. Il sera possible de trouver des maisons dotées d’un balcon ou d’un parking qui apporteront une réelle valeur ajoutée à votre patrimoine. En recourant à une petite revalorisation, vous pourrez profiter d’un loyer intéressant. Vous n’aurez pas à dépenser votre argent sur les frais de réparation. En plus, les logements neufs bénéficient de la garantie biennale et décennale. Ce sera le constructeur qui prendra en charge les frais de réparation en cas de dommages. L’un des principaux atouts de ce type d’investissement est l’avantage fiscal dont vous pourrez bénéficier au travers des dispositifs légaux comme la loi Pinel. En adoptant ce dispositif, vous aurez droit à une diminution de votre impôt et des frais de notaire allant jusqu’à 2 à 3 % du prix d’achat. Seulement, des conditions sont à respecter pour pouvoir accéder au dispositif Pinel. Citons entre autres le plafonnement et la fixation du montant du loyer en fonction des ressources du locataire. Il faut également savoir que le prix des biens neufs est assez cher.

 

Les avantages d’investir dans l’ancien

 

Le premier atout de l’investissement dans l’ancien est la situation idéale du bien. Dans la plupart des cas, les logements anciens profitent d’un meilleur emplacement. Il vous sera dans ce cas facile de choisir le bien qui correspond à vos besoins et de trouver un locataire potentiel, quelle que soit la saison. Ce n’est pas tout, l’aspect original des logements anciens rend fier les locataires et les attire. Ce qui optimisera le rendement de votre investissement. Mais, il faut reconnaître que ces types de bien présentent souvent quelques faiblesses qui nécessitent des réhabilitations. Il faut dans certains cas entreprendre des travaux d’isolation ou de remise aux normes des installations électriques et de gaz. Heureusement, les frais de certains travaux peuvent être déduits sur vos revenus imposables. Sachez également que les frais de notaire pourront atteindre jusqu’à 8 % du prix d’achat de votre bien.