Les erreurs éliminatoires désignent les fautes de conduite pouvant mettre en danger les conducteurs et passagers du véhicule. Même si vous avez obtenu 20 points sur 30 et que vous maîtrisez parfaitement les compétences évaluées, commettre l’une de ces fautes vous fera échouer. Lorsqu’une faute est commise, l’examinateur prend généralement les commandes du véhicule en saisissant le volant ou en appuyant sur les pédales.

Pour vous préparer, voyons de plus près ces erreurs entraînant un résultat défavorable au permis de conduire.

Les erreurs éliminatoires au départ et à l’arrêt

Au départ

Le départ est le premier point évoqué lors de l’examen de conduite. Au démarrage, évitez de :

  • Négliger l’environnement alentour et de ne prendre aucune information
  • Caler à plusieurs reprises, surtout à des endroits dangereux
  • Trop reculer notamment lors d’un démarrage en côte
  • Trop vous déporter sur la gauche.

À l’arrêt

Concernant les arrêts, vous êtes pénalisé si vous :

  • Mettez trop de temps à vous garer
  • Ne laissez pas un espace de sécurité suffisant avec le véhicule devant

Les fautes éliminatoires lors des manœuvres

Un demi-tour, un stationnement, une marche arrière…, les manœuvres à réaliser durant l’examen de conduite sont nombreuses. Si vous ne souhaitez pas louper cette épreuve, évitez :

  • De heurter violemment un trottoir
  • De heurter un autre véhicule ou un obstacle
  • De stationner sur une place handicapée

Les erreurs éliminatoires en circulation

Aux intersections

Lorsque vous passez une intersection, vous devez rester prudent et savoir anticiper. Vous pouvez rater votre examen si vous :

  • Vous arrêtez sans raison
  • Vous engagez, par exemple, dans un carrefour encombré et stoppez au milieu de l’intersection
  • Obligez les autres conducteurs à manœuvrer au moment de vous engager
  • Faites un abus de priorité
  • Oubliez une priorité à droite
  • Négligez un signal indiquant l’arrêt (un panneau Stop par exemple)
  • N’anticipez pas au passage d’une intersection non visible.

Dans un virage

Savoir tenir et tourner le volant lors d’un virage ne suffit pas pour passer son permis de conduite. Il est aussi important d’éviter :

  • De heurter le trottoir
  • De franchir la ligne de conduite de manière prolongée
  • De sortir d’un virage de manière dangereuse.

Changement de direction

Certaines précautions sont à prendre au moment de changer de direction. Pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • Évitez de changer de voie sans prendre d’information
  • Cédez toujours le passage
  • N’empruntez pas la voie réservée à la circulation inverse

Durant un croisement ou un dépassement

Là encore, certaines fautes peuvent devenir éliminatoires. Ainsi, durant vos croisements et dépassements :

  • Évitez autant que possible une sortie de chaussée et les risques de collision
  • Ne déviez pas de votre trajectoire en tenant bien votre volant
  • Ne dépassez pas si vous êtes sur le point de vous faire dépasser ou si le dépassement n’est pas autorisé.

Bien que paraissant nombreuses, les fautes éliminatoires ne doivent pas vous effrayer. Prenez le temps de vous préparer et ne baissez pas les bras si vous échouez.

A lire sur le même sujet :

    Aucun article complémentaire