Vous vous demandez ce qu’est un syndic de copropriété et souhaitez en apprendre davantage, surtout sur ses missions et ses responsabilités ? Faisons le point sur les principaux rôles de ce représentant légal des copropriétaires à travers cet article. En tant que locataire dans un immeuble en copropriété, vous aurez tout intérêt à connaître ces détails.

Syndic de copropriété : garant du respect du règlement intérieur de la copropriété

La loi est bien claire : toute copropriété doit avoir un syndic. Élu à l’occasion d’une assemblée générale, le syndic de copropriété représente l’ensemble des propriétaires de l’immeuble. Ses missions et ses responsabilités sont régies par la loi Hoguet du 2 juillet 1970 concernant l’exercice des professions immobilières, par la loi du 10 juillet 1965 sur la copropriété et par la loi pour un Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR). Le syndic de copropriété assure le respect du règlement qui organise la vie dans l’immeuble en copropriété. Il veille à ce que chaque copropriétaire jouisse de ses droits et honore ses obligations. Les copropriétaires peuvent faire recours au syndic si l’une des règles qui régissent la copropriété est enfreinte. Ce représentant légal a de sa part le plein droit de saisir la Justice s’il n’arrive pas à résoudre le problème.

Syndic de copropriété : responsable de la gestion financière de la copropriété

C’est le syndic de copropriété qui assure la gestion financière et la tenue de la comptabilité de l’immeuble. Il gère donc les finances de la copropriété, c’est-à-dire, les recettes et les dépenses de celle-ci. En cas d’entretien ou de réparation à faire, c’est lui qui s’occupe du règlement des dépenses, en encaissant les contributions de tous les copropriétaires. Chaque année, il doit dresser une prévision budgétaire pour l’année suivante. Il assume également la souscription d’une assurance pour l’immeuble.

Syndic de copropriété pour assurer l’entretien de l’immeuble

L’entretien de l’immeuble, surtout les parties communes, fait partie des responsabilités du syndic de copropriété. Il doit planifier et surveiller dans ce cas le nettoyage des couloirs, des escaliers, de la cour… C’est également lui qui se charge de contacter un professionnel pour réparer ou rénover les parties endommagées ou vétustes qui compromettent la sécurité et le confort de vie à l’intérieur de l’immeuble. Si les travaux sur lesquels le syndic fait intervenir un professionnel concernent la sauvegarde et la pérennité de l’immeuble, le syndic n’est pas obligé de solliciter les avis et les accords préalables des copropriétaires. Il faut juste que ces travaux soient bien mentionnés dans le carnet d’entretien.