L’assurance habitation permet de couvrir les « risques locatifs » : incendie, explosion et dégâts des eaux, événements climatiques. Cette assurance est obligatoire et le bailleur, s’il ne vous la réclame pas avant signature, peut annuler le bail en absence d’attestation. Attention : les dégâts occasionnés à l’immeuble et aux biens du locataire ne seront pas couverts par une telle assurance. Un complément de garantie est alors nécessaire.

Les résidences universitaires

Le bailleur peut souscrire à une assurance habitation et en tant que locataire, vous participez alors à la prime par l’intermédiaire du loyer. Une assurance habitation pour un petit logement (studios, chambres et T1) coûte entre 20 et 60€ par an, suivant les villes, l’étendue des garanties et le capital mobilier*.

Des comparateurs d’assurances existent : ils vous permettent de comparer les offres et de choisir aussi des assurances qui couvrent le matériel informatique neuf (moins de deux ans) détruit lors d’un sinistre.

* Le prix dépend aussi du capital mobilier, c’est-à-dire de la valeur estimée de tous les biens du logement. En cas de sinistre, vous êtes souvent remboursé en fonction du capital mobilier déclaré.

Les locations nues

Si vous louez un appartement vide, vous devez couvrir obligatoirement les risques locatifs. Le bailleur exigera une copie de l’attestation avant l’emménagement. Le mieux serait d’étendre l’assurance à vos biens mobiliers et informatiques : pour cela, souscrivez à une assurance multirisque habitation.

La colocation

Là encore, il vous faut une garantie responsabilité civile et une garantie pour les risques locatifs.

Et en cas de vacance locative ?

Que vous soyez en vacances, en stage à l’étranger ou loin du domicile pour une autre raison, sachez que l’assurance habitation limite parfois la garantie à 90 jours de vacance locative. Il existe des assurances étudiantes pour couvrir ces absences.

Lire aussi  Le guide : comment entretenir son appartement étudiant ?

Que faire en cas de sinistre ?

Contactez l’assurance dans les 5 jours ouvrés et sous 48h en cas de vol. Envoyez une lettre recommandée avec avis de réception, contenant votre nom, le numéro de contrat, la date du sinistre et la description des dommages. Il faut aussi préciser si les dégâts ont affecté l’immeuble ou vos voisins.

Assurance locataire ou propriétaire ?

Si le dégât n’est pas dû à l’utilisation normale du locataire, c’est l’assurance du propriétaire qui est en jeu. Dans le cas contraire, le locataire est sollicité. L’immeuble a aussi son assurance pour les sinistres des parties communes. A chacun son assurance.

Proby est une agence spécialisée dans la location de logements étudiants sur Montpellier. Parmi les pièces justificatives nécessaires que nous exigeons se trouve l’attestation d’assurance habitation multirisque. Pour plus de renseignements à ce sujet, consultez notre article Démarches pour louer un appartement étudiant Proby

A lire sur le même sujet :