Les avantages fiscaux se font rares. Pourtant certains persistent. C’est le cas de la rénovation écologique et de la remise à neuf d’un logement ancien, qui donnent droit à des aides fiscales et des réductions d’impôt. La rénovation permet aussi de valoriser le bien, d’économiser en énergie et de mieux positionner son bien sur le marché immobilier.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Il existe un crédit d’impôt sur le prix d’achat des matériaux destinés à améliorer la performance énergétique de votre logement, qu’il s’agisse d’économies énergétiques ou d’énergies renouvelables. Travaux d’isolation, pompes à chaleur, panneaux photovoltaïques et chaudières à condensation donnent droit à un taux unique de réduction d’impôt de 30% (plafond à 8 000 euros, 16 000 pour un couple, plus 400 euros par personne à charge sur une période de cinq ans).

Les aides fiscales dans l’immobilier

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) donne droit à des aides financières pour vos travaux et une déduction fiscale sur vos revenus fonciers bruts. En échange, le bailleur s’engage à proposer son bien à un prix modeste. Une convention précisera la durée de location obligatoire, le montant maximum des loyers perçus et le plafond des ressources du locataire. L’Anah vous aide pour :

  • Les travaux de réhabilitation : 35 % du montant total des travaux HT – maximum de 350€ par m² dans la limite de 28 000 € par logement ;
  • Les travaux de mise en sécurité : 35 % du montant total des travaux HT – maximum de 262,5€ par m² dans la limite de 21 000 € par logement ;
  • Les travaux de rénovation: 25 % du montant total des travaux HT – maximum de 187,5€ par m² dans la limite de 15 000 € par logement.
Lire aussi  Qu'est ce qu'une bonne annonce immobilière ?

La loi Pinel ne concerne pas que le neuf et offre elle aussi une réduction d’impôt pour la rénovation des biens anciens jugés « indécents ». Les critères de décence sont définis par l’article 6 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989).

La loi Malraux permet aux propriétaires de biens situés en zone de protection architecturale (ZPPAUP) ou sur un secteur sauvegardé d’avoir une réduction d’impôt pour les travaux de restauration.

Le prêt 1% logement défie toute concurrence. Pour être éligible, le bailleur doit être primo-accédant et faire du logement sa résidence principale. Le montant du prêt s’élève à 30% du coût total de la construction ou de l’acquisition.

Rénover le logement pour améliorer le confort de vie

Les travaux d’isolation permettent d’améliorer le confort de vie : l’air, l’humidité, la pollution et le bruit s’infiltrent moins. L’air intérieur est plus sain et le risque de moisissure moindre. Il en va donc de la santé des locataires.

Rénover son appartement pour faire des économies d’énergie

Faire des travaux de rénovation permet d’améliorer le confort de vie du locataire, de valoriser le bien, de le vendre ou de le louer plus cher et… de faire des économies d’énergie. De même, votre logement consomme moins d’eau, moins de gaz et moins d’électricité.

La facture diminue et vos économies s’en ressentent sur le long terme. D’ailleurs, l’électricité, le fioul et le gaz ont tendance à fluctuer. En effectuant ces travaux, vous vous prémunissez contre les mauvaises surprises, les inflations et les crises énergétiques.

L’étiquette énergétique n’est pas qu’une étiquette ! C’est un critère déterminant dans la cession, le rachat et la location d’un habitat. Plus le logement tend vers le « A », plus il prend de la valeur.

Lire aussi  Compromis et promesse de vente : quelles différences ?

L’utilisation de matériaux écologiques ou d’énergies recouvrables est le second volet de la rénovation écologique.  Le secteur résidentiel français est de loin le plus gros émetteur de CO2, devant le transport et les industries pétrochimiques. Rénover son logement, c’est aussi un acte éco-militant.

Rénover pour embellir !

Rénover son logement, c’est lui donner une seconde jeunesse. Certaines rénovations n’ont d’ailleurs pas qu’un intérêt esthétique, sinon fonctionnel. Les éventuels défauts de fabrication d’origine peuvent être corrigés, une plus-value qui impactera positivement la mise en location de l’appartement.

Rénover pour mieux louer

Au-delà du prix du loyer, déterminé en partie par l’état du bien, la rénovation permet de louer plus rapidement un bien et de réduire la vacance locative. Un locataire sérieux et solvable est exigeant : il recherche un logement aux normes certes, mais aussi un logement quasi neuf, dans lequel il se sentira bien et dont il aura envie de prendre soin. Par conséquent, les travaux de rénovation sont donc dans l’intérêt du locataire mais aussi du propriétaire.

Un article à découvrir : la déclaration de mes revenus fonciers.

A lire sur le même sujet :