Vous avez décidé d’investir dans l’immobilier étudiant ? Vous avez trouvé un bien que vous désirez proposer en location ? La réalisation d’une annonce immobilière n’est guère chose aisée sachant que cette dernière doit suffisamment être attrayante pour séduire vos futurs locataires. Comment, dans ce cas, reconnaître et rédiger une bonne annonce immobilière ?

Mettre en évidence les atouts du bien

On reconnaît une bonne annonce immobilière lorsque cette dernière met en avant les principaux atouts du logement. S’il s’agit d’un logement étudiant, pensez par conséquent à mettre en évidence :

  • La proximité des transports en commun, des établissements universitaires, des gares et aéroports, des commerces et restaurants, des services médicaux, etc.
  • Les caractéristiques du logement (présence d’un ascenseur s’il s’agit d’un immeuble), les surfaces annexes (balcon, terrasse…), le type d’isolation, le nombre de pièces, le système de chauffage, etc.
  • Les modalités du contrat de location (s’il s’agit d’une location meublée ou d’un logement nu)…

Ajouter des photos

Les différents atouts du logement peuvent aussi être mis en exergue avec des photos (terrasse, cuisine équipée, baies vitrées…). Celles-ci permettent aux futurs locataires d’avoir un premier aperçu de l’habitation. Une bonne annonce immobilière propose des photos lumineuses et prises en paysage.

Avant de prendre vos photos, vérifiez bien le rangement de chaque pièce ainsi que les angles de vue. Ne vous contentez pas d’une seule photo et n’oubliez pas d’ajouter des légendes afin que vos images soient plus représentatives.

Être clair, concis et rester positif

Une annonce bien rédigée doit comprendre des phrases courtes. Ne vous attardez donc que sur les avantages du logement. Mentionnez, par exemple « studio fonctionnel et parfait pour un étudiant » dans le titre de l’annonce. Vous attirerez ainsi rapidement l’attention des personnes ciblées.

Lire aussi  Compromis et promesse de vente : quelles différences ?

Allez directement à l’essentiel et gardez aussi quelques bonnes surprises au moment de la visite. Les annonces trop longues peuvent décourager les lecteurs. Arrangez-vous pour que la vôtre soit agréable à lire et bien aérée. Soyez également très attentif aux fautes d’orthographe afin d’éviter de discréditer votre annonce.

Des charges plus ou moins élevées, une isolation insatisfaisante, une orientation au nord…, une annonce qui évoque les côtés négatifs du logement étudiant n’apporte rien de bon. De plus, aucune habitation n’est forcément parfaite ! Si vous souhaitez faire part des points négatifs, parlez-en au moment de la visite et optez pour la transparence.

Choisir le juste de prix

Une annonce immobilière doit aussi proposer un prix convenable. Un loyer trop élevé ou trop bas peut faire fuir les locataires. Afin de trouver un loyer juste et éviter une surestimation, vérifiez les différentes annonces sur les biens similaires à votre logement dans le quartier où il se situe. Vous pourrez ainsi proposer un loyer vous mettant en position favorable.

Nombreux sont les détails et éléments à prendre en compte lorsqu’il s’agit de rédiger une bonne annonce immobilière. La meilleure option reste sans nul doute de se tourner vers les sites d’annonces immobilières comme Proby. L’agence se charge de la réalisation de votre annonce, des visites et vous trouve rapidement le profil du locataire qui répond à vos attentes.

A lire sur le même sujet :

Lire aussi  Investisseurs, c’est le moment d’acheter !